Basket: Spencer et Lambot à la manœuvre pour Mons-Hainaut

L’Américain Spencer (n°6) a confirmé les bonnes prestations livrées lors de la campagne de préparation.
L’Américain Spencer (n°6) a confirmé les bonnes prestations livrées lors de la campagne de préparation. - News

Mons-Hainaut 65

Leuven Bears 59

Q.T. : 13-19, 18-12, 16-15, 18-13

Mons : 22/48 à 2 pts, 3/15, 12 lfs sur 19, 39 rbds, 16 ass, 17 fp. Smith 0+11, LAMBOT 4+8, BARNES 8+3, SPENCER 10+4, DURHAM 6+2, Cage 0+0, Mintogo, Mortant 0+0, Jean-Philippe, Van Caeneghem 3+2, Giancaterino, PENAVA 0+4

Louvain : 13/34 à 2 pts, 8/24 à 3 pts, 9 lfs sur 13, 41 rbds, 10 ass, 18 fp. Fauconnier 0+0, HEATH 2+8, KOTRULJA 3+0, T.Nunes, Haynes 0+7, DELALIEUX 8+10, D’ESPALLIER 3+2, Vanderhaegen 5+0, STITH 4+1, Fifolt 6+0, Bucimi, R.Nunes

Les joueurs d’Eddy Casteels ont vite mis énormément d’intensité dans ce match. On a tout de suite pu se rendre compte que les Bears avaient les crocs. Fidèle à ses (bonnes) habitudes, le coach louvaniste ne pardonnait aucune erreur défensive de ses protégés. Dès l’entame, le meneur Joshua Heath était prié de faire banquette et il n’a pas été le seul. « En première période, nous avons dû batailler ferme pour revenir à hauteur de nos adversaires. Cette rencontre est restée serrée jusqu’à deux minutes de la fin car nous avons dû composer avec une bonne équipe de Louvain », avouait Vedran Bosnic, content de la victoire et satisfait de ce qu’il avait vu. « Ce succès fait du bien d’un point de vue collectif mais aussi pour le moral. On n’a jamais baissé les bras. C’est quelque chose sur lequel on travaille et on a réussi à le faire contre Louvain. Les choses s’emboîtent petit à petit. Je suis persuadé qu’avec le temps, on n’arrêtera pas de s’améliorer. »

Envie, réussite et pression défensive : les ingrédients du succès

En zone avant, Barnes (5/11) et Smith (4/13) ont mis du temps avant d’être au-devant de la scène. L’ailier montois a fait le nécessaire pour sortir son équipe de l’impasse à la faveur d’un 2+1 alors que les équipes étaient à égalité (56-56). À retenir aussi, le double-double de Skylar Spencer (14 points, 10 rbds). Comme cela avait été le cas lors de nombreux matches de préparation, le Ricain (29 minutes) a bien tenu sa place. On n’a pas beaucoup vu le pivot Stith (31 minutes), crédité de cinq maigrichonnes unités alors qu’il avait cassé la baraque la saison dernière face aux Renards.

Avec Spencer, Anthony Lambot (12 points, 3 rbds) a, lui aussi, crevé l’écran. Vedran Bosnic savait ce qu’il faisait en le titularisant dans le cinq de départ. L’ancien Louvaniste n’a pas ménagé ses efforts pour sortir son équipe de l’eau. Comme il s’est avéré que cette rencontre allait être indécise jusqu’au bout, il fallait de l’envie, de la réussite et une énorme pression défensive pour déjouer les plans des Louvanistes. Ce que le Montois avait dans ses gènes samedi soir…

CHRISTIAN LAURENT

Trois semaines à patienter avant le prochain match

Docteur Wilquin. Au four et au moulin, Thierry Wilquin était préposé pour prendre la température à l’entrée réservée aux joueurs et aux staffs. Le docteur Lust n’a pas de mouron à se faire. Il ne s’agissait que d’un « one shot » du manager montois pour respecter le protocole imposé en cas de pandémie.

Van Caeneghem. Retour à la compétition pour le pivot montois après sa micro-déchirure au genou. Crédité de six bonnes minutes, il s’en est sorti avec 5 points, 2 rebonds et 2 assists.

Championnat. BMH devra patienter trois semaines avant son prochain match de championnat. Le 5 décembre, les Renards recevront Limburg (direct TV). S’en suivront la venue d’Alost le 19 décembre, puis le déplacement à Louvain le 26 décembre.

Coupe. BMH recevra Alost ou Liège en quarts de finale de la Coupe. Le match aller se disputera à Mons le 22 janvier. Retour le 24 janvier.

C.L.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mons (Hainaut)Louvain (Brabant flamand)
Aussi en Sport régional