Foot: Eddy Louis ne pas manque d’idées pour aider Mons Nord

Le bénévole de 49 ans est notamment délégué des U13.
Le bénévole de 49 ans est notamment délégué des U13. - E.L.

« Je suis arrivé dans le club parce que Théo, mon fils, a rejoint le noyau des U12 durant l’été 2019 », décrit Eddy Louis. « Les dirigeants recherchaient des délégués et je me suis porté volontaire afin d’endosser ce rôle pour l’équipe de mon garçon. Je me trouve tout le temps au stade pour suivre ses entraînements ou les matches. Cela m’a donc paru logique de le faire. J’ai, en plus, déjà rempli cette mission pour la Furia Espanola, le précédent club de Théo. »

Le Tertrois est toujours l’actuel délégué des U13. Il a surtout pris une grande importance dans le courant de la saison dernière en intégrant le comité des fêtes de l’Entente Mons Nord. « Je me suis là aussi porté volontaire lorsque cette cellule a été créée. Elle a pour objectif de mettre en place diverses activités pour permettre au club de bénéficier de rentrées d’argent. Les dirigeants m’ont invité à intégrer le comité deux mois après. Je m’occupe notamment de la gestion des commandes au niveau de la buvette. » On s’en doute, Eddy Louis n’est donc pas très actif sur ce point en cette période de crise sanitaire.

Vente de porte-clés

Mais il ne s’est pas pour autant reposé sur ses lauriers. Il a su faire preuve d’imagination afin d’amener un peu d’argent dans les caisses du cercle obourgeois. « J’ai, par exemple, lancé une vente de porte-clés et de magnets personnalisés. Il y avait soit la photo d’un joueur du club en particulier, soit celle de l’équipe sur ces derniers. Des masques à l’effigie du club étaient aussi disponibles. J’ai recherché sur Internet et trouvé une entreprise établie à Mons afin de les confectionner. » Le membre du comité de Mons Nord est ravi du succès remporté par cette opération. De nombreux parents se sont procuré les produits en question.

Désormais, Eddy Louis a hâte que la situation revienne à la normale. Ce n’est pas par hasard s’il investit autant à Mons Nord. « Mon fils a trouvé de nouveaux amis avec ses équipiers », explique encore le bénévole de 49 ans. « J’en ai fait autant avec les membres du club. Je me plais bien dans le club où l’ambiance est très festive. » L’amour du football anime aussi le Tertrois. Il est plongé dans ce sport depuis sa jeunesse. « J’ai commencé à pratiquer la discipline quand j’avais 12 ans. Mon papa jouait aussi au football. »

Grégory Lefrancq

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Obourg (c.f. Mons)Mons (Hainaut)Mons (Hainaut) Nord
Aussi en Sport régional