Rassemblement de la CGSP-Enseignement place Saint-Paul à Liège

Illustration
Illustration - Belga Image

Plusieurs dizaines de personnes étaient ainsi présentes lors du rassemblement qui s’est déroulé place Saint-Paul aux alentours de 13h30. Ensemble, elles ont entonné des chants et déployé des banderoles réclamant l’arrêt de la concurrence scolaire, l’abandon de certaines réformes liées au « Pacte d’excellence » ou encore une priorité vaccinale.

Les représentants syndicaux estiment que les réformes proposées ne font qu’alourdir les tâches administratives et de gestion et ce, au détriment de l’encadrement des élèves. Ils trouvent par ailleurs anormal que les enseignants n’aient pas été vaccinés, au même titre que certaines autres fonctions, alors que les contacts dans les écoles sont nombreux.

« C’est du mépris qui a été montré envers les enseignants cette année et en particulier ces dernières semaines avec ce refus de la vaccination et cette organisation de fin d’année qui ne ressemble à rien et où on ne prend pas des décisions claires », a commenté le secrétaire régional Luc Toussaint.

La CGSP souhaite également que les moyens budgétaires soient prioritairement alloués à la diminution du ratio enseignant/élèves. « La situation pandémique a bien montré qu’il faudrait passer par une réduction de la taille des classes pour pouvoir prendre en compte les besoins des élèves et ainsi lutter contre les inégalités scolaires efficacement », ont insisté Luc Toussaint et Jorre Dewitte.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Liège (prov. de Liège)
Notre sélection vidéo
Aussi en LIEGE VILLE