Incroyable: Eliott Crestan se qualifie pour les Jeux Olympiques de Tokyo

Au bout de l’effort.
Au bout de l’effort. - PH

Son rêve se réalise. Une semaine après un meeting de Hengelo pas vraiment en adéquation avec son talent et sa discipline de course, Eliott Crestan a remis les pendules à l’heure ce samedi après-midi et de quelle manière ! A la recherche du minimum olympique pour les Jeux de Tokyo, le sociétaire du SMAC ne devra pas passer par le stade aléatoire du ranking mondial pour valider son billet d’avion.

Crestan a réalisé les minima ce samedi au GP de Bruxelles, à deux semaines des championnats de Belgique, avec un temps de 1.45.19, soit un centième de mieux que le minimum requis. «J’avais préparé cette course pendant la semaine en sachant que je devrais me débrouiller seul. J’ai fait un grand entraînement mercredi, 2 x 500 m et 2 x 200 m, et je m’étais surpris à faire de bons temps. Je savais donc que j’étais en forme et que je devais courir pour atteindre le minimum à Bruxelles où le meeting ne procurait pas de points au ranking mondial en vue des J.O. Mais j’avais la rage après ma course à Hengelo sur laquelle j’avais tout focalisé, car c’est là que je voulais faire le minimum olympique. Mais la course ne s’est pas déroulée comme prévu, notamment au niveau du tempo du lièvre. Mon objectif de samedi à Bruxelles était de courir en 1.45, mais je n’aurais jamais pensé que j’allais pulvériser mon record personnel et signer le minimum olympique en 1.45.19. Me voilà rassuré pour les J.O. Je n’ai plus à me stresser avec le ranking mondial où je suis 39e actuel alors que les 48 premiers sont repris à Tokyo. Mais ce ranking fluctue sans cesse et la pression est donc très forte.»

« Libéré »

Pour celui qui avait un record personnel à 1.46.16, c’est une véritable prouesse et une nouvelle étape importante dans la carrière du jeune athlète profondevillois. Le programme des prochaines semaines d’Eliott Crestan va devoir évoluer. «J’allais en fait enchaîner les courses pour atteindre la limite qualificative ou, du moins, pour engranger un maximum de points mondiaux. Me voilà libéré et je vais donc changer mon programme. Nous allons reprendre les entraînements dans l’optique olympique. Je ne pense pas disputer le meeting de Nivelles (19/06) comme prévu, sauf peut-être sur une autre distance que le 800. Je serai par contre aux championnats de Belgique à Bruxelles. »

Crestan est devenu le quatrième Belge de l’histoire derrière Ivo Van Damme (1.43.86), Joeri Jansen (1.44.38) et Nathan Kahan (1.44.87) avec sa performance de ce samedi.

Rappelons que le Mosan est également qualifié pour l’Euro U23 qui se disputera mi-juillet à Tallinn (Estonie).

«Courir l’Euro des espoirs avant les J.O. lui donnera de l’assurance», a expliqué André Mahy, l’entraîneur de l’athlète namurois. «Il sera en confiance à l’Euro avec sa qualification olympique et, je pense, médaillable.»

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Nivelles (Brabant wallon)
Aussi en Sport régional