Un Verviétois qui avait prostitué son épouse russe condamné à 3 ans de prison

Le mari verviétois a été condamné à trois ans de prison pour prostitution.
Le mari verviétois a été condamné à trois ans de prison pour prostitution. - Isopix

Les faits avaient été dénoncés par un homme qui était client des activités de la victime et qui avait révélé que le mari, membre du conseil d’administration de la Société royale d’Harmonie de Verviers, exerçait sur son épouse un chantage afin de la livrer à la prostitution.

L’enquête avait révélé que le prévenu avait fait venir en janvier 2016 une dame de Russie, qu’il l’avait épousée trois mois plus tard et qu’il l’avait livrée à la prostitution pendant deux ans. La dame avait été utilisée et représentait pour le prévenu, en difficultés financières, une possibilité de rentrée d’argent et d’apurement d’une dette.

Le prévenu avait réalisé une prise de contrôle sur la victime en organisant sa prostitution et en comptabilisant les revenus générés. La dame devait lui remettre la moitié de ses gains. Les activités de la jeune femme se déroulaient au domicile du prévenu, dans des chambres louées ou à l’hôtel.

Le prévenu avait aussi organisé la participation de son épouse dans un film érotique tourné au salon de l’érotisme de Bruxelles.

La cour l’a condamné à une peine de 3 ans de prison avec sursis et à une amende de 8.000 euros avec sursis pour la moitié. Une confiscation de 30.000 euros a été ordonnée et une indemnité de 36.682 euros a été attribuée à la victime.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers