Codeco: voici toutes les mesures de la 2e étape du «plan été», dès le 27 juin!

Codeco: voici toutes les mesures de la 2e étape du «plan été», dès le 27 juin!
Belga

Voici les mesures annoncées

➜ Le Comité de concertation constate qu’au cours des sept derniers jours, le nombre d’hospitalisations quotidiennes est de moins de 75 et que le nombre de lits d’hôpitaux occupés par des patients atteints du coronavirus s’élève à moins de 1000. Par ailleurs, pendant cette même période, le taux de positivité est passé sous la barre des 4 %.

➜ Le Comité de concertation souligne l’importance d’une vaccination complète pour une protection optimale. L’objectif demeure de vacciner un maximum de personnes en un minimum de temps. Lorsque des personnes intégralement vaccinées et partiellement vaccinées se rencontrent, il est toujours vivement conseillé qu’elles continuent de respecter la distance d’un mètre et demi et le port du masque.

➜ La deuxième étape du « plan été » entrera donc en vigueur dès le 27 juin.

Contacts sociaux  : jusqu’à huit personnes à l’intérieur, membres de la même famille et enfants jusqu’à 12 ans accomplis non compris. Cette règle est aussi applicable pour les vacances en famille dans les résidences de vacances. Les résidences de vacances qui peuvent accueillir plus de 15 personnes ne se voient pas appliquer de limitations, à condition que les protocoles en place soient respectés.

Le télétravail n’est plus obligatoire dès le 27 juin mais reste recommandé, les team buildings en présentiel sont à nouveau autorisés.

Rassemblements et manifestations  : L’interdiction des rassemblements nocturnes prend fin de même que les restrictions relatives aux manifestations, sauf l’obligation de masque et de distance sociale.

Horeca  :

> Maximum huit personnes autorisées par tablée, enfants jusqu’à 12 ans accomplis non compris. Les membres d’un même ménage peuvent partager la même table.

> L’heure de fermeture obligatoire est repoussée à 1 h du matin. Cet horaire vaut aussi pour la livraison à domicile et les magasins de nuit.

> L’utilisation de plexiglas est autorisée sur les terrasses comme alternative à la règle du mètre et demi entre les tablées.

> Les sports de café et jeux de hasard sont autorisés, moyennant le port du masque.

> En ce qui concerne les banquets et réceptions, le nombre de personnes présentes n’est plus limité. Ils suivent les règles de l’horeca. Il ne sera par contre toujours pas possible de danser lors d’un mariage.

➜ Lorsque des activités Horeca sont organisées dans le cadre d’événements, de représentations culturelles et autres, de compétitions sportives, de formations et de congrès, les plats à emporter sont également autorisés.

Shopping  : suppression de la limitation du nombre de personnes avec qui vous pouvez faire du shopping. Le port du masque reste obligatoire.

Camps de jeunes  : 100 personnes, avec nuitée possible

Marchés, marchés annuels, braderies, brocantes et marchés aux puces pourront se tenir  : si le nombre de visiteurs prévu est supérieur à 5000 personnes, il faut disposer d’un plan de circulation à sens unique, avec des entrées et des sorties distinctes. Port du masque obligatoire en juillet et en août.

Foires  : si le nombre visiteurs prévu est supérieur à 5000 personnes, il faut disposer d’un plan de circulation à sens unique, disposant d’entrées et de sorties distinctes. Port du masque obligatoire en juillet et en août. Désinfection des mains avant les attractions et respect de distances sociales entre les visiteurs ou les groupes autorisés. Les règles en vigueur sont affichées devant le stand ou l’attraction.

Capacité autorisée lors d’événements

> À l’intérieur  : passage à 100 % de la capacité du CIRM jusqu’à maximum 2000 participants, et jusqu’à 4000 participants lors d’événements tests dès que le COVID Safe Ticket sera disponible et uniquement si l’accès à l’événement est réservé aux personnes munies du COVID Safe Ticket.

> À l’extérieur  : passage de 2500 à 5000 participants lorsque l’accès est exclusivement réservé aux personnes munies du COVID Safe Ticket.

> Lors d’événements à l’extérieur le port du masque n’est plus obligatoire quand on est assis.

Les organisateurs qui utilisent le COVID Safe Ticket ne sont pas obligés d’offrir la possibilité de se faire tester à l’entrée de l’événement.

➜ Pour toutes les activités sportives, chaque participant jusqu’à l’âge de 18 ans accomplis peut être accompagné d’un membre de sa famille. Les infrastructures sanitaires telles que les vestiaires et les douches sont accessibles.

Pour les cultes, mariages et funérailles  : 200 personnes autorisées à l’intérieur et 400 personnes à l’extérieur. En cas de recours au CERM ou au CIRM, ce sont les dispositions valables pour le secteur événementiel qui s’appliquent.

Secteur des titres-services  : le Comité de concertation décide de prolonger les mesures actuelles dans le secteur des titres-services jusqu’au 30 septembre 2021, notamment l’obligation pour l’employeur de fournir un masque et du gel désinfectant pour chaque prestation.

Voyages  : la Belgique introduira cet été une liste de 27 pays vers lesquels il restera interdit de voyager en dépit des assouplissements décidés grâce au recul de la pandémie de coronavirus. C’est une décision prise par la conférence interministérielle (CIM) Santé. Les pays concernés sont le Royaume-Uni – le seul situé en Europe- ; l’Afrique du Sud, le Botswana, la République démocratique du Congo (RDC), la Jordanie, le Qatar, le Népal, le Brésil, la Bolivie, le Paraguay, l’Inde, l’Uruguay, la Géorgie, le Chili, Trinidad et Tobago, la Colombie, le Bangladesh, l’Ouganda, l’Argentine, le Zimbabwe, l’eSwatini (l’ex-royaume du Swaziland, ndlr), le Lesotho, la Namibie, le Mozambique, le Surinam, le Pérou et le Pakistan, selon les services de M. Vandenbroucke. Les Belges qui en reviendront devront se plier à une quarantaine obligatoire. Une interdiction d’entrée s’applique aux personnes qui ne vivent pas en Belgique, avec cependant une exception pour les diplomates et les personnes dans le secteur des transports, par exemple, avec également une quarantaine.

Le prochain Comité de concertation aura lieu le 16 juillet pour envisager la suppression des dernières restrictions qui avaient été imposées au fil des trois premières vagues de la pandémie et envisager un retour à « la vie normale ».

Revivez le direct :

Revivez le fil de la journée

17h05 : Le Comité de concertation est terminé, la conférence de presse aura lieu à 17h45. D’après nos informations, tous les assouplissements entrent en vigueur le 27 juin.

16h30 : La date des assouplissements est encore en discussion, la date du 27 juin est évoquée, jour du match des huitièmes de finale de l’Euro que jouera la Belgique.

15h50 : Selon nos informations, les contraintes liées au shopping prennent fin (comme le fait de ne le faire qu’à deux personnes) dès le 1er juillet. Les foires ne connaîtront un sens de circulation obligatoire (entrée et sortie distinctes) que s’il y a plus de 5.000 personnes au même moment (cela concerne donc les grandes foires comme celle du Midi à Bruxelles), avec port du masque et distanciation obligatoire.

15h10 : Selon nos informations, c’est décidé : on pourra recevoir jusqu’à 8 personnes en même temps chez soi et être 8 à table au restaurant. Les discussions sont encore en cours sur la date à partir de laquelle ces décisions entreront en vigueur. Le plexiglas sera à nouveau autorisé pour l’horeca, mais uniquement à l’extérieur. Toujours concernant l’horeca, la fermeture obligatoire vaudra de 1h à 5h du matin.

14h49 : « En Belgique, 13 % des personnes infectées il y a deux semaines l’ont été par le variant Delta. » Sur Twitter, Emmanuel André s’inquiète du variant Delta. « Quand un variant plus contagieux devient dominant, cela mène souvent à une augmentation du nombre d’infections (ou au minimum un ralentissement de la diminution). Il n’est donc pas certain que la Belgique soit colorée en vert de façon prolongée sur la carte de l’ECDC », affirme-t-il.

14h10 : Le comité de concertation a commencé

13h57 : Le comité de concertation va débuter. Les ministres arrivent sur place.

13h20 : La réunion débute dans 40 minutes. Pour rappel, les ministres des différentes entités se réunissent à 14 heures au Palais d’Egmont. Une conférence de presse est prevue dans la foulée.

12h53 : David Clarinval plaidera pour des assouplissements lors de ce nouveau Comité de concertation : « À un moment, il faut bien revenir à une vie normale »

12h35 : Lors de la conférence de presse du centre de crise, Yves Van Laethem a indiqué la Belgique pourrait passer en vert sur la carte ECDC d’ici la fin du mois. Plus d’explications ici.

12h23 : Contrairement à ce qui avait été annonce dans un premier temps, toute la Belgique, sans exception, est finalement passée en orange sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Voici ce que cela change pour vos vacances.

12h00 : Le vice-premier ministre du gouvernement fédéral et ministre fédéral de la mobilité, Georges Gilkinet l’a annoncé ce vendredi matin : « On va retrouver un peu plus de libertés ! ». Plus d’informations ici.

Ce que l’on sait déjà

Nous vous l’annoncions hier, une conférence de presse se tiendra bien dans la foulée de la réunion qui débute à 14 heures. Les contacts sociaux sont au cœur de la réunion. À commencer par la « règle des 4 ». La règle des 4 ? Oui, quatre invités que vous pouvez recevoir chez vous, quatre personnes maximum par table au restaurant ou au café et quatre hôtes avec lesquels partager un gîte en Belgique.

L’objectif : voir s’il y a moyen de faire évoluer cette règle. Sans doute pas de la faire disparaître, mais de l’élargir. Alors, à 6 ou 8 par table au resto ? C’est probable. Occuper un gîte à six ou huit à la mer ou dans les Ardennes ? Pareil.

Nottons aussi que ce Codeco devrait avoir une attention particulière, et de bonnes nouvelles, pour les forains qui ont joué de malchance lors des deux dernières réunions.

Mais ce Comité de concertation pourrait également envisager des perspectives à plus long terme, notamment poussé par les envies flamandes. Car le retour à une vie aussi normale que possible, c’est le credo des participants à la réunion, ministre-président flamand en tête.

Hier après-midi, au Parlement flamand, Jan Jambon (N-VA) a dit vouloir lâcher les masques et la distanciation dès le 1er septembre. « La Flandre maintient son objectif de retourner à une vie aussi normale que possible à la rentrée (…) Cela devrait même être possible en août, si on satisfait à un certain nombre de conditions importantes comme le « Covid Safe Ticket » (qui doit permettre l’accès à des événements de grande envergure dès la mi-août, NdlR), la ventilation et la gestion des foules. »

Évidemment, ces chouettes perspectives ne s’embarrassent pas de la présence du variant delta qui pourrait brouiller les cartes. Chaque ministre l’aura dans un coin de la tête, ce vendredi.

Rappelons que la deuxième phase du « plan été », après les assouplissements du 9 juin, est prévue pour le 1 er juillet… Si 60 % des adultes ont reçu leur première dose de vaccin et si l’on constate une tendance favorable des hospitalisations, avec un seuil indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients Covid. Les deux conditions sont largement remplies.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique