JO 2020: pas de médaille pour Isaac Kimeli en finale du 10.000 mètres

@News
@News

L’Ethiopien Selemon Barega a décroché le premier titre olympique en athlétisme des Jeux de Tokyo en remportant vendredi le 10.000m. Isaac Kimeli a pris la 18e place.

Barega, 21 ans, a surpris les favoris, les Ougandais Joshua Cheptegei, détenteur du record du monde, et Jacob Kiplimo, en attaquant de loin dans le dernier tour. Barega s’est imposé en 27 : 43.22, Cheptegei (27 : 43.63) a pris l’argent, Kiplimo (27 : 43.88) le bronze. Kimeli a franchi la ligne en 18e position avec un chrono de 28 : 31.91.

Kimeli, 27 ans, s’était qualifié pour le 10.000 en courant en 27 : 22.70 lors de sa toute première course sur cette distance, en mai, à Stokholm, réalisant le deuxième meilleur chrono belge de tous les temps derrière Mohammed Mourhit (26 : 52.30). A Tokyo, il disputera aussi le 5.000m mardi.

Après les deux succès du Britannique Mo Farah à Londres 2012 et Rio de Janeiro 2016, Barega ramène le titre du 10.000m en Ethiopie, le pays dominateur de cette discipline entre 1996 et 2008 avec les deux sacres d’Haile Gebrselassie (1996 et 2000) suivis par les deux de Kenenisa Bekele (2004 et 2008).

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Tokyo
Aussi en Jeux olympiques