Un Waterlootois arrêté au volant deux heures après son retrait de permis

Illustration.
Illustration. - D.R.

Vers 3h10 du matin, le 4 septembre, la police de Waterloo a été attirée par le comportement suspect d’un conducteur au volant de son véhicule. Ce dernier a donc été sommé de s’arrêter pour un contrôle. Quelle ne fut pas la surprise des policiers de constater qu’il s’agissait du même individu qu’ils avaient déjà arrêté deux heures plus tôt. Une première arrestation qui avait entraîné un retrait de permis de quinze jours pour conduite en état d’ivresse. Un retrait qui visiblement n’a pas été pleinement accepté par l’automobiliste…

Sans doute mécontent d’avoir été ainsi pris la main dans le sac, l’individu s’est emporté.

Il a refusé de se soumettre au test d’haleine lors de son deuxième contrôle et a été privé de liberté. Il a terminé sa nuit dans la cellule du commissariat de police.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Waterloo (Brabant wallon)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers