Saint-Josse: la commission paritaire locale de l’Enseignement s’ouvre à l’opposition

À Saint-Josse.
À Saint-Josse. - S.F.

En matière d’enseignement, la Copaloc est un organe de concertation composé de six membres représentant le Pouvoir Organisateur, la commune, et de six membres du corps enseignant et/ou leurs syndicats. La Copaloc délibère sur les conditions de travail du personnel enseignant, prévient les différends entre le Pouvoir organisateur et le personnel et donne son avis sur toute question relative à l’organisation, la défense et la promotion de l’enseignement officiel.

Cette ouverture permettra aux représentants de l’opposition d’avoir une connaissance plus objective du fonctionnement de l’enseignement à Saint-Josse et d’être informés le plus en amont possible des décisions qui ont un impact sur la qualité de notre enseignement.

« La Copaloc est un outil essentiel dans la vie démocratique locale. Il était donc logique que l’opposition y soit également représentée », déclare le bourgmestre Emir Kir.

Le Pouvoir Organisateur de Saint-Josse gère cinq écoles fondamentales, un établissement secondaire, le lycée Guy Cudell et une Académie des Beaux-Arts soit près de 236 membres du personnel.

« Il faut aller plus loin. À terme, la Copaloc doit également s’ouvrir aux représentants des parents », ajoute l’échevin de l’Enseignement, Philippe Boïketé (PS)

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES