Le travail étudiant a retrouvé sa forme en août

Le travail étudiant a retrouvé sa forme en août
News

«Nous avons pu remarquer que les employeurs sont restés assez frileux concernant le recrutement des étudiants jusqu’en juin 2021 pour ensuite assister à une forte hausse des engagements cet été, moment qui coïncide avec la levée partielle des mesures sanitaires», explique Partena, prestataire de services en ressources humaines.

En principe, les étudiants peuvent travailler 475 heures maximum sans que leur rémunération ne soit soumise aux cotisations ordinaires de sécurité sociale.

En raison de la crise du coronavirus, les heures prestées en tant qu’étudiant durant le 1er trimestre 2021 dans les secteurs des soins de santé et de l’enseignement n’ont pas été déduites du contingent de 475 heures. Cette neutralisation, étendue aux centres de vaccination, a été prolongée pour le 2e trimestre 2021.

Le gouvernement a ensuite décidé de neutraliser les heures prestées en tant qu’étudiant pendant le 3e trimestre et cela quel que soit le secteur d’activité.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique