Formule 1: deux candidats pour succéder à Jean Todt à la tête de la FIA

Formule 1: deux candidats pour succéder à Jean Todt à la tête de la FIA
Photo News

Depuis 2009 à la tête de l’instance qui régule notamment les championnats du monde de Formule 1, de rallye (WRC) et d’endurance (WEC), Jean Todt va quitter ses fonctions, après trois mandats, et deux candidats sont en campagne pour le remplacer.

Mohammed Ben Sulayem, 60 ans, ancien pilote de rallye, quatorze fois titré en championnat du Moyen-Orient des rallyes, est actuellement vice-président de la FIA chargé des sports pour la région du Moyen-Orient. S’il est élu, il sera le premier non-Européen à présider la FIA, la fédération internationale de l’automobile.

Graham Stoker, 69 ans, avocat de formation spécialisé dans le sport, est, depuis 2009, président délégué pour le sport de la FIA, et donc bras droit de Todt.

Dans la liste de Ben Sulayem figure notamment, au poste de vice-présidente pour le sport en Amérique du Sud, Fabiana Ecclestone, avocate brésilienne et compagne de Bernie Ecclestone, l’ex-PDG et promoteur de la Formule 1.

Dans celle de Stoker figure, au poste de président-délégué pour le sport, le pilote danois Tom Kristensen, détenteur du record de victoires aux 24 Heures du Mans avec neuf succès.

Aussi en Formule 1