Le tirage au sort des barrages de la Conference League pourrait être remis en cause

Le tirage au sort des barrages de la Conference League pourrait être remis en cause
AFP

L’UEFA n’a peut-être pas encore totalement mis fin à toutes les controverses qui pleuvent depuis lundi et le tirage au sort raté de la Ligue des champions. Après la LC, c’est au tort du tirage des barrages de l’Europa Conference League d’être dans le viseur. En cause : un litige au moment du tirage après le match non-joué entre Tottenham et le Stade Rennais.

Le match entre Tottenham et Rennes la semaine dernière n’ayant pas pu être joué, la situation dans le groupe G n’est pas connue. Et, en attendant une prise de décision claire de l’UEFA concernant l’issue du match, c’est Vitesse qui est qualifié. Cette situation avait de quoi bien compliquer le tirage au sort de ces barrages, donc.

Les deux clubs ont été placés sur la même boule. Or, Tottenham étant un club de Premier League, il ne pouvait logiquement pas affronter Leicester, autre barragiste. La boule a donc éte enlevée du saladier… sans prendre en compte que Vitesse Arnhem pouvait, lui, techniquement, affronter les Foxes. Au final, les hommes de Rodgers ont hérité des Danois de Randers tandis que Tottenham ou Vitesse affronteront le Rapid de Vienne. À moins que l’une des deux équipes s’estime lésée… Dans ce cas-là, on pourrait de nouveau assister à un deuxième round…

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Conference League