Kim Kardashian en justice après la promotion d’une cryptomonnaie

Kim Kardashian en justice après la promotion d’une cryptomonnaie
EPA

Selon une plainte introduite devant un tribunal de Los Angeles, Kim Kardashian aurait été payée pour vanter l’EthereumMax, incitant des investisseurs à s’intéresser à cette cryptomonnaie qui a finalement perdu beaucoup de sa valeur. Kim Kardashian compte à elle seule 250 millions d’abonnés sur Instagram.

D’autres célébrités, comme le boxeur Floyd Mayweather, sont citées dans la plainte.

Selon les plaignants, l’EthereumMax s’est avéré extrêmement spéculatif et sans lien avec l’Ethereum, la deuxième plus importante cryptomonnaie au monde derrière le Bitcoin.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en PEOPLE