Fantine nominée aux Magritte du cinéma pour la seconde fois

L’année 2021 sera-t-elle la bonne pour Fantine Harduin ? Après une nomination en 2018, pour sa prestation dans l’œuvre Happy End de Michael Haneke, la jeune actrice mouscronnoise figure parmi la liste finale pour le titre de « Meilleur espoir féminin ». « Je suis vraiment trop contente, même si c’est la seconde fois cela reste un moment particulier. C’est gratifiant et ce rôle est en quelque sorte celui qui m’a permis de grandir, qui ne m’a jamais réellement quittée puisque Gloria fait toujours partie de ma vie », souligne Fantine. « C’était un vrai challenge ce rôle car il était complexe, pas proche de ma personnalité, ce qui rend cette nomination encore plus particulière que la première en 2018 pour Happy End. »

Fantine a tapé dans l’œil des membres de l’académie André Delvaux et ces derniers, après l’avoir sélectionnée, ont décidé de l’envoyer dans le dernier carré. La jeune femme, âgée de 16 ans, a été placée dans la catégorie « Meilleur espoir féminin » où elle se retrouve aux côtés de Salomé Dewaels pour « Illusions perdue », Daphné Patakia pour « Benedetta » ou encore Maya Vanderbeque pour « Un Monde ». « C’est du très haut niveau et personnellement, je ne me vois pas remporter ce prix. Cette nomination est déjà une victoire pour moi et je dois vous avouer que rien que le fait de savoir que je vais peut-être devoir montrer sur la scène me fait peur. D’ailleurs je ne vais rien préparer car dans ma tête je veux éviter d’être déçue même si faire partie du dernier carré des Magritte c’est déjà fou. »

Fantine, avec son papa Laurent et son frère, en 2018 lors de sa première nomination aux Magritte.
Fantine, avec son papa Laurent et son frère, en 2018 lors de sa première nomination aux Magritte. - L.H.

Deux autres wallons picards

Quant au film Adoration, il sera également en lice pour remporter d’autres prix. Au-delà du « meilleur espoir féminin » avec Fantine Harduin, il est également sélectionné dans les catégories : meilleur film, meilleure réalisation, meilleur acteur dans un second rôle, meilleure image et meilleure musique originale.

Espérons que cette fois-ci sera la bonne pour la jeune et talentueuse actrice mouscronnoise dont la carrière ne semble pas près de s’arrêter en si bon chemin. Avec encore pas mal de projets en perspective. « Je pars prochainement en France pour tourner, durant trois mois et demi, pour une série de TF1 ‘Prométhée’. Je vais rentrer en Belgique juste pour la soirée des Magritte en quelque sorte, mais le déplacement en vaut la peine. »

Pour le savoir, il faudra encore attendre un mois puisque la cérémonie se tiendra le 12 février prochain.

N’oublions pas aussi que deux autres acteurs originaires de Wallonie picarde seront également en lice pour éventuellement décrocher un Magritte.

Emilie Dequenne pour celui de meilleure actrice dans un second rôle pour « Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait » et Günter Duret nommé dans la catégorie « Meilleur espoir masculin ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mouscron (Hainaut)Région wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MOUSCRON