Après Dudley, la Belgique se prépare à l’arrivée de la tempête Eunice

Après Dudley, la Belgique se prépare à l’arrivée de la tempête Eunice

La tempête Dudley semble petit à petit quitter notre territoire. Et bien que les dégâts soient importants par endroits (voici ici les dégâts région par région), il faut profiter à fond de ce jeudi, plus « calme ». Comme l’annonce l’IRM, il fera en en effet assez ensoleillé ce jeudi, mis à part sur l’est du territoire où des bancs de nuages parfois accompagnés de pluie s’attarderont.

Mais attention, en fin d’après-midi, une zone de précipitations atteindra également l’ouest du pays. Le vent restera assez fort dans l’intérieur des terres et fort à la mer, avec des rafales pouvant atteindre 60 à 70 km/h. Le mercure affichera 7 degrés sur les hauteurs et de 10 à 11 degrés en plaine.

Tempête Eunice

Pendant la nuit, le temps deviendra temporairement sec avant qu’une nouvelle zone de pluie n’aborde le territoire, accompagnée d’un vent soutenu de secteur sud. Les minima seront compris entre 4 degrés en Hautes Fagnes et 8 degrés à la mer.

Le vent, en revanche, se renforcera vendredi avec l’arrivée de la tempête Eunice. Dans le courant de l’après-midi et en début de soirée, les rafales pourraient dépasser 100 km/h localement. Les températures seront comprises entre 8 et 13 degrés.

Certaines provinces sont donc placées en alerte jaune au vent, d’autres en orange. Notons qu’il n’est pas exclu que la région côtière et/ou la Flandre-Occidentale passe en code rouge vendredi matin. « Dans le pire des cas, on pourra parler de la pire tempête depuis 1990 », a annoncé David Dehenauw, le Monsieur Météo de VTM et de RTL-TVI. « On ne parle jamais de code rouge pour le vent, normalement. Des rafales jusqu’à 120 km/h, ça n’arrive que tous les 5/10 ans », poursuit-il.

Il faut donc s’attendre à des dégâts : « A cette vitesse, des petits camions peuvent se renverser. Et il faut aussi prendre des précautions sur les chantiers, par exemple, avec les grues », met-il en garde.

Voici les vitesses maximales attendues par région :

– Littoral : 120-150 ;

– Flandre-Occidentale : 100-140 ;

– Flandre-Orientale : 100-130 ;

– Hainaut : 90-120 ;

– Anvers : 100-130 ;

– Brabants Wallon et Flamand : 80-120 ;

– Namur : 80-120 ;

– Limbourg : 80-120 ;

– Liège : 80-120 ;

– Luxembourg : 80-110.

Sur son site, l’IRM explique comment interpréter les différentes couleurs des alertes :

Code jaune

Soyez vigilants. Le code jaune peut être émis au maximum 48 heures (et parfois moins en fonction de l’incertitude) avant le phénomène météorologique. Le risque de remplir les critères est de plus de 65 %.

Code orange

Soyez prêts et suivez les conseils. Le code orange peut être émis au maximum 24 heures (et parfois moins en fonction de l’incertitude) avant le phénomène météorologique. Le risque de remplir les critères est de plus de 65 %. Soyez prêts et suivez les conseils donnés par les autorités compétentes.

Code rouge

Prenez des mesures et suivez scrupuleusement les conseils. Le code rouge peut être émis au maximum 12 heures (et parfois moins en fonction de l’incertitude) avant le phénomène météorologique. Le risque de remplir les critères est de plus de 65 %. Prenez des mesures afin d’assurer votre sécurité ainsi que celle des autres, et, si possible, protéger vos biens personnels. Suivez scrupuleusement les conseils des autorités compétentes.

Heureusement, selon les prévisions de l’IRM, le temps deviendra temporairement un peu plus calme, ensoleillé et sec samedi matin.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Belgique