La reconstitution de l’assassinat de David, 42 ans, a débuté à Beveren

La reconstitution de l’assassinat de David, 42 ans, a débuté à Beveren

Le corps sans vie de David Polfliet, un homme de 42 ans originaire de Saint-Nicolas, a été retrouvé le 6 mars 2021 dans un parc de Beveren, à côté de la voie ferrée, situé Lesseliersdreef. L’homme avait été roué de coups et tout indiquait une mort violente. La victime avait été attirée dans le parc par les trois suspects via l’application de rencontres Grindr.

Les suspects étaient tous les trois mineurs au moment des faits. Le plus jeune avait 16 ans et est originaire de Kieldrecht, tandis que les deux autres avaient 17 ans et sont originaires pour l’un d’Anvers et, pour l’autre, de Verrebroek. Ils s’étaient rendus à la police après les faits.

Les juges de la jeunesse d’Anvers et de Termonde avaient décidé de les placer dans le centre fermé d’Everberg avant de les diriger vers d’autres institutions. Le suspect le plus jeune s’est ensuite enfui en septembre de l’institut pour mineurs de Wingene avant d’être finalement interpellé dans un hôtel de Blankenberge. Les deux suspects âgés de 17 ans au moment des faits sont désormais majeurs.

Les adolescents ont expliqué dans leurs déclarations qu’ils voulaient voler la victime mais pas la tuer. Selon l’autopsie, David Polfliet serait mort d’une hémorragie après avoir reçu un coup de couteau dans la cuisse, mais cette information n’a pas encore été confirmée par le parquet de Flandre orientale. Le parquet avait également fait savoir précédemment que le caractère homophobe des faits n’était pas encore établi et que l’enquête était en cours.

La reconstitution menée jeudi dans le parc devrait clarifier le rôle des trois suspects.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique