Les suspects ont collaboré pour la reconstitution de l’assassinat de David Polfliet

Les suspects ont collaboré pour la reconstitution de l’assassinat de David Polfliet
DR.

« Les suspects ont bien coopéré », a déclaré le commissaire principal Patrick Willocx de la police judiciaire fédérale de Flandre orientale à l’issue de la reconstitution.

Le corps sans vie de David Polfliet, un homme de 42 ans originaire de Saint-Nicolas, a été retrouvé le 6 mars 2021 dans un parc de Beveren, à côté de la voie ferrée, situé Lesseliersdreef. L’homme avait été roué de coups et tout indiquait une mort violente. La victime avait été attirée dans le parc par les trois suspects via l’application de rencontres Grindr.

Les suspects étaient tous les trois mineurs au moment des faits. Le plus jeune avait 16 ans et est originaire de Kieldrecht, tandis que les deux autres avaient 17 ans et sont originaires pour l’un d’Anvers et, pour l’autre, de Verrebroek.

Les trois suspects ont répété jeudi devant le juge d’instruction les gestes qu’ils ont posés mais ont maintenu leurs déclarations selon les premières informations. Le coup de couteau mortel aurait ainsi été asséné par le jeune Anversois mais le parquet n’a encore fait aucune déclaration concernant la reconstitution qui a entièrement été filmée dans le cadre d’un procès éventuel. La défense des trois suspects a exclu tout caractère homophobe à leurs actes mais le ministère public souhaite toutefois que le juge de la jeunesse se dessaisisse de leur cas.

La reconstitution s’est bien déroulée, explique le commissaire principal Patrick Willocx de la police judiciaire fédérale de Flandre orientale. « Les suspects ont bien coopéré et ont pu donner leur version des faits. Ils ont ensuite été reconduits dans l’institution où ils sont hébergés. »

La famille de la victime, présente également jeudi à Beveren, espère que les trois suspects seront renvoyés devant les assises. La décision du juge de la jeunesse de Termonde concernant un dessaisissement éventuel est attendue le 24 février prochain.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers