La tempête Franklin a perturbé les transports et engendré quelques dégâts

La tempête Franklin a perturbé les transports et engendré quelques dégâts
Belga

Les pompiers belges ont également été beaucoup sollicités. La situation semblait se calmer lundi après-midi mais l’Institut royal météorologique (IRM) a maintenu une alerte jaune pour le vent jusqu’à 21h00 sur l’ensemble de la Belgique

Lundi matin, les vents ont atteint 9 Beaufort à la Côte, soit des rafales entre 90 et 100 km/h. Moins fort dans le reste du pays, le vent a néanmoins provoqué des dégâts un peu partout.

Les services de secours et numéros d’urgences ont été très sollicités sur l’ensemble du territoire sans toutefois que le nombre d’interventions n’atteigne celui du passage de la tempête Eunice. En Wallonie, les provinces de Liège et du Brabant Wallon comptabilisaient chacune un peu plus d’une centaine d’interventions depuis dimanche soir. Les zones de secours du Hainaut, plus sollicitées, ont dû intervenir près de 200 fois. En Flandre, les zones de secours d’Anvers et de Flandre occidentale comptabilisaient chacune plus d’une centaine d’interventions lundi après-midi et près de 2.000 depuis le début du week-end. Ce bilan est provisoire et plusieurs opérations sont toujours en cours dans la plupart des provinces.

Les transports en commun ont également connu des perturbations dans les provinces placées en état d’alerte orange par l’IRM dimanche soir, à savoir les Flandres orientale et occidentale, Anvers et le Hainaut. Dans ces provinces, la vitesse des trains a été limitée à 80 km/h dimanche entre 19h00 et la fin du service ferroviaire. Cette limite, toujours d’application lundi matin pour les trains circulant depuis et vers la Côte, a été levée à 15h00 lundi après-midi. Les trains à grande vitesse entre Anvers et les Pays-Bas ont été autorisés à recommencer à circuler une heure plus tard. L’heure de pointe de lundi matin n’a été que peu impactée par ces restrictions, a indiqué Infrabel.

A l’aéroport de Bruxelles-National, de nouveaux retards ont été enregistrés lundi en raison de dommages causés au toit d’un terminal. Afin d’assurer la sécurité des passagers et du personnel, un périmètre de sécurité a été délimité sur le tarmac, empêchant l’accès à un certain nombre de portes d’embarquement.

La circulation des trams de la Côte a également été perturbée. Le tronçon entre Ostende et Westende, fermé depuis dimanche 18h00, était toujours à l’arrêt lundi. A Blankenberge, la circulation des trams a été interrompue lundi après-midi en raison des dégâts causés par la tempête. Des bus de remplacement ont été déployés.

La tempête Franklin n’a pas causé de dégâts majeurs. Divers endroits de Flandre ont subi des coupures de courant liées à la tempête. Le nord de la province du Limbourg a notamment connu une coupure de 30 minutes dimanche soir. Le parc Mini-Europe, à Bruxelles, a indiqué lundi estimer les dommages causés par les tempêtes de ce week-end entre 40.000 et 50.000 euros.

Enfin, l’Union belge de football a décidé de reporter toutes les rencontres des équipes Espoirs programmées lundi soir en raison des intempéries.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique