Sammy Mahdi candidat à la présidence du CD&V

Sammy Mahdi candidat à la présidence du CD&V
Belga

L’actuel président des chrétiens-démocrates flamands a annoncé vendredi qu’il comptait demander à son conseil de parti d’organiser des élections anticipées, après la parution d’un sondage indiquant que le CD&V deviendrait la plus petite formation de Flandre avec 8,7% des intentions de vote.

Sammy Mahdi, battu de peu par Joachim Coens lors du dernier scrutin en 2019, a décidé de retenter sa chance.

S’il reconnaît que le sondage a été «dur à encaisser», le secrétaire d’État à l’Asile tente néanmoins de positiver. Il se donne pour mission d’éviter la disparition de «la plus belle idéologie du pays», a-t-il dit. M. Mahdi affirme en tout cas croire à la possibilité d’inverser la tendance pour son parti.

S’il est élu, il quittera ses fonctions au sein du gouvernement.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région flamande

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique