GP du Canada: Verstappen en pole devant Alonso, Leclerc partira dernier

AFP
AFP

Le champion du monde en titre et actuel leader du championnat, Max Verstappen (Red Bull) a signé la pole position du Grand Prix du Canada de Formule 1, la 9e des 22 manches du championnat du monde, samedi à Montréal. Sur une piste de moins en moins humide, le Néerlandais a signé le meilleur chrono de la Q3 du circuit Gilles-Villeneuve, tracé sur l’île Notre-Dame, en 1 : 21.299. Il a devancé de 645/1000e de seconde (1 : 21.944) le double champion du monde 2005 et 2006, l’Espagnol Fernando Alonso (Alpine), qui partagera à 40 ans la première ligne.

La deuxième ligne sera partagée par l’Espagnol Carlos Sainz Jr (Ferrari) 3e à 797/1000e (1 : 22.096) et le septuple champion du monde le Britannique Lewis Hamilton, lauréat du GP du Canada à sept reprises dont le dernier disputé en 2019, qui a réussi le 4e temps mais à 1.592 seconde de Verstappen (1 : 22.891).

La troisième ligne sera occupée par les deux Haas du Danois Kevin Magnussen et de l’Allemand Mick Schumacher.

La Q1 a été marquée par l’élimination du Français Pierre Gasly (AlphaTauri) et de l’Allemand Sebastian Vettel (Aston Martin) respectivement 2e et 3e de la 3e séance d’essais également disputée sous la pluie, et des deux Canadiens Lance Stroll, sur l’autre Aston Martin, et Nicholas Latifi (Williams).

La Q2 a été arrêtée (drapeau rouge) après un peu moins de six minutes à la suite de la sortie de piste du Mexicain Sergio Pérez (Red Bull) qui a été du coup éliminé et partira de la 13e place. Le Chinois Zhou Guanyu (Alfa Romeo) s’est hissé pour la première fois de sa carrièe en Q3 et s’élancera de la 10e position.

Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), qui avait signé six des huit premières poles dont les quatre dernières, a écopé de deux pénalités pour avoir changé des éléments de son moteur vendredi (module de contrôle électronique) et samedi (moteur à combustion interne et un turbocompresseur) et ainsi dépassé le quota autorisé. Il s’élancera du fond de la grille.

Max Verstappen, vainqueur de cinq des huit Grands Prix disputés en 2022 (Arabie saoudite, Émilie-Romagne, Miami, Espagne et Azerbaïdjan), domine le classement du championnat avec 150 points. Il précède Pérez, vainqueur à Monaco, de 21 points (129) et Leclerc, lauréat à Barheïn et en Australie, de 34 points (116).

Le 51e GP du Canada de l’histoire, le premier depuis 2019, les éditions 2020 et 2021 ont été annulées en raison du Covid-19, sera long de 70 tours. Il s’élancera dimanche à 14 heures (20h00 belges). Il devrait se disputer par temps sec.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Formule 1