La formation défense et sécurité élargie à la rentrée en Flandre

La formation défense et sécurité élargie à la rentrée en Flandre
Isopix

Cette formation sera aussi élargie, avec un nombre de places disponibles passant de 550 à 880, a-t-il précisé dans un communiqué.

Initiée par le ministère de la Défense, toujours à la recherche de recrues, cette orientation vise à informer les élèves des 4e, 5e et 6e années et à préparer pendant trois ans leur qualification à l’un des métiers de la sécurité des différents partenaires du projet. Il s’agit de la Défense, des agents de gardiennage, des pompiers, des agents pénitentiaires et de la police.

La Défense recherche, pour remplacer les quelque 10.000 militaires qui partiront à la retraite dans les prochaines années, des candidats mieux préparés, afin d’optimiser le recrutement et la formation de base de son personnel.

En Flandre, cette formation est dispensée depuis la rentrée de septembre 2021 par des établissements secondaires techniques (TSO) à des élèves du troisième niveau.

M. Weyts (N-VA) a salué jeudi le succès rencontre par cette formation. Il a toutefois souligné combien il était difficile d’étendre les capacités car pour certains cours, il y a une coopération avec, par exemple, la police et la défense, alors que le nombre d’enseignants et de lieux de formation sont limités.

Du côté francophone, cette option sera offerte à partir de la rentrée scolaire de septembre dans treize établissements des réseaux officiel et libre de la Fédération Wallonie-Bruxelles pratiquant l’enseignement technique qualifiant.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région flamande

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique