Quelque 900 Belges sont vaccinés contre la variole du singe

Quelque 900 Belges sont vaccinés contre la variole du singe
Belga Image

Le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke avait confié la tâche à 12 centres de référence pour le VIH de vacciner les groupes à risque pour au plus tard la fin de cette semaine. Il s’agit plus précisément des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et qui sont porteurs du VIH ou qui prennent un traitement préventif contre le VIH (PrEP), et qui ont eu deux maladies sexuellement transmissibles au cours des 12 derniers mois. Les travailleurs du sexe masculins et transgenres ont également été inclus dans le groupe cible, de même que les personnes souffrant de troubles immunitaires et présentant un risque élevé d’infection. Enfin, le personnel de laboratoire manipulant les cultures de virus a également été invité à se vacciner.

À l’exception des personnes souffrant de troubles immunitaires, qui recevront une deuxième dose après quatre semaines, et des personnes ayant eu un contact à haut risque avec un cas confirmé, seule une première dose du vaccin sera administrée. Une deuxième injection ne suivra qu’à l’automne, lorsque la Belgique recevra une livraison de 30.000 vaccins.

D’ici la fin de la semaine prochaine, la moitié des vaccins disponibles devraient avoir été administrés, soit 1.500 personnes recevant une première dose, selon le SPF Santé publique. En outre, 800 vaccins ont été réservés aux travailleurs du sexe masculins et 500 vaccins aux personnes ayant eu un contact à haut risque.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique